BD numérique, enfin une bonne expérience de lecture!

Bien que les auteurs belges soient en bonne place dans l’histoire (et l’actualité!) de la bande dessinée, force est de constater que, jusqu’ici, l’expérience de lecture de ce type d’ouvrages en numérique était très décevante: elle s’apparentait plus à la lecture de fichiers de type PDF qu’à une véritable expérience de lecture numérique. C’est la raison pour laquelle ce type de publication n’avait pas été abordé jusqu’à maintenant sur eBookBe. Pourtant, l’enjeu est de taille pour les éditeurs francophones belges, dont près de 40% de la production « papier » concerne ce type d’ouvrages (voir par exemple p.7 du rapport « Statistiques de production du livre belge de langue française – Année 2013 »).

Logo SequencityOr, depuis quelques mois, il existe une solution qui pourrait bien modifier fondamentalement la donne: Actialuna a publié son app Sequencity. Il s’agit d’une app conçue spécifiquement pour la BD, et permettant le rendu des fonctionnalités les plus avancées de l’epub3.
En outre, Actialuna propose tout un écosystème, avec différentes boutiques de libraires spécialisés, qui vous conseillent comme « en vrai ».

Lors d’une très intéressante présentation à la Maison des Auteurs à Bruxelles fin septembre, Samuel Petit, un des co-fondateurs de Sequencity, par ailleurs également membre de l’IDPF, a plaidé pour une meilleure représentation des éditeurs de BD français et belges au sein de cet organisme. Il a insisté sur le potentiel énorme de l’epub3 pour la BD numérique, en présentant quelques-uns des développements récents et futurs.

Présentation de Sequencity

© Actialuna SAS

Dans sa version actuelle, Sequencity offre déjà un excellent confort de lecture:

  • en mode portrait (affichage vertical), l’affichage se fait page par page
  • le zoom se fait avec deux doigts, conformément aux habitudes des utilisateurs d’iPad, l’affichage se remettant automatiquement en pleine page juste après
  • en mode paysage (affichage horizontal), ce sont deux pages qui s’affichent côte à côte; le zoom se fait ici par double click, ce qui affiche juste une demi-page.

Les développements récents ou planifiés semblent encore plus intéressants. Citons entre autres:

  • la possibilité pour le lecteur de shifter instantanément de la version couleurs à la version crayonnée (noir et blanc)
  • la possibilité de shifter d’une langue à l’autre, le texte dans les phylactères s’adaptant instantanément
  • quant à l’insertion d’animations, Samuel Petit insiste sur la nécessité de laisser, à tout moment, le contrôle du timing de la lecture au lecteur, condition sine qua none pour maintenir une distinction claire entre le livre numérique et le dessin animé.

Avec ces fonctionnalités, la BD numérique présente réellement un plus par rapport à son équivalent papier!

Pour le moment, Sequencity n’est disponible que sur iPad. Samuel Petit a néanmoins annoncé la sortie, dans un avenir proche, d’une version Android. D’autres libraires devraient également se joindre au projet, offrant aussi bien de vastes offres « généralistes » que des boutiques spécialisées chacune dans sa « niche ». L’ouverture aux commentaires des lecteurs devrait compléter cet écosystème très ciblé.

Hergé, Comès, Peyo et tous leurs descendants spirituels pourraient bien connaître une seconde jeunesse… numérique! Une expérience que nous ne manquerons pas de suivre de près. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.