Pourquoi publier en format numérique?

Avec une édition numérique, même si votre sujet n’intéresse que 10 personnes dans le monde, ces 10 personnes trouveront votre livre et pourront l’acheter en 1 click.

Si en plus vous avez plus de 10 lecteurs potentiels dans le monde 😉 sachez qu’il y a des lecteurs avides de littérature française dans les pays les plus invraisemblables. Vous voulez des chiffres?
Le très sérieux Ministères de Affaires étrangères français a publié sur son site les chiffres des Français expatriés dans le monde entier. On y apprend que moins de 40% des expatriés français se trouvent dans des pays de l’Union Européenne.
En tant qu’auteur ou éditeur indépendant, il est déjà difficile d’approvisionner en exemplaires papier les librairies italiennes, espagnoles ou anglaises, par exemple, alors imaginez, pour les 60% d’expatriés restants, la faible probabilité qu’ils puissent, un jour, être en contact avec votre oeuvre!
Et bien sûr, le vaste monde regorge d’autres lecteurs francophones. À commencer par les Québecquois, bien sûr.
Seule une édition numérique permet de tous les atteindre.

Autre avantage de l’édition numérique: elle est disponible… maintenant! Combien de fois ne nous arrive-t-il pas d’entendre parler d’un livre ou d’un écrivain… ça a l’air intéressant… il faudra que je m’en souvienne… et on oublie. Si le livre en question est disponible en version numérique, je prends mon smartphone, je vais sur mon site de vente d’ebooks préféré, et j’ai instantanément accès au livre ou à son extrait gratuit, à la fin duquel l’achat du livre complet est aussi simple et instantané. Sans parler du nombre de lecteurs qui, enthousiastes à la fin d’un livre, partent directement à la recherche des autres ouvrages du même auteur…

Certains auteurs ou éditeurs craignent que la vente de versions numériques ampute d’autant le nombre d’exemplaires papier vendus. Nous n’avons trouvé aucun chiffre concernant les livres en français (exception culturelle…). Mais plusieurs auteurs anglophones rapportent, au contraire, que les ventes d’exemplaires papier de leurs livres ont parfois même augmenté suite à l’introduction de versions numériques sur le marché. Ceci ne nous paraît pas illogique, dans la mesure où la version numérique leur permet de toucher un public plus large.

Quel canal de distribution?

Quel format et quel procédé de conversion?

Quel prix de vente?

Où trouver de l’aide?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.